octobre 13 2014, Categorie: Actualités Clitoraid
Madame,

C’est avec une grande admiration que nous venons vous féliciter pour votre participation à l’émission Africanités sur la chaine TV5 le 27 septembre 2014. Nous nous réjouissons de votre appui constant dans la lutte contre les Mutilations Génitales Féminines (MGF) au Faso incluant votre soutient particulier à Avfe-Clitoraid lors du projet d'ouverture de notre Hôpital Kamkaso à Bobo Dioulasso qui vous aviez prévu d'inaugurer au printemps dernier.

De fâcheuses encombres administratives dues à de la discrimination religieuse ont malheureusement retardé l’ouverture et l'inauguration a dû être repoussée. Cependant, nos chirurgiens bénévoles américains ont tout de même pu venir en aide à 38 victimes de mutilations génitales dans une clinique voisine. Ces patientes venaient du Burkina Faso, d'autres pays en Afrique de l'Ouest et aussi de la Corne de l'Afrique. Hélas, nos listes d'attente en comptent des centaines d'autres et ces femmes nous implorent chaque jour de les aider à retrouver leur dignité de femme et sens du plaisir (nos opérations chirurgicales étant gratuites.)

C'est bien pour cela que votre entrevue sur TV5 monde vient nous interpeler à nouveau car, comme vous le savez, cela fait dix ans que nous avons rejoint votre combat. Mais, malheureusement, notre association humanitaire est encore dans l'incapacité de pouvoir aider ces femmes excisées alors que notre hôpital est médicalement prêt à les soigner depuis déjà six mois. De surcroît, vous n'imaginez pas la frustration des quatre médecins et chirurgiens américains qui, en Mars dernier, se sont vus arbitrairement retirer leur licence temporaire (obtenue en bonne et due forme par l'Ordre des Médecins du Faso) au beau milieu d'une campagne humanitaire qui tient tant à coeur à la Première Dame du pays.

Votre discours sur TV5, nous l'avons entendu et nous sommes prêts à vous apporter notre aide journalière, mais de grâce, donnez-nous en la possibilité! Chaque mois qui passe où notre hôpital reste fermé, c'est un nouveau cri de douleur pour ces femmes meurtries par l'excision.

Nous souhaitons avidement inaugurer notre hôpital le 6 février 2015, date de "Tolérance zéro pour les mutilations génitales" selon l'ONU et nous serions à nouveau honorés de votre présence que vous nous aviez si généreusement promise en octobre 2013 et en puis en mars 2014.

Avec le renouvellement de votre appui télévisé pour l'abolition des mutilations génitales et de la violence faite aux femmes, nous sommes confiants que l'administration de votre pays facilitera l'ouverture de notre hôpital entièrement dédié à votre cause dans les délais proposés et que nos chirurgiens américains bénévoles ne seront plus empêchés sans raison par l'Ordre des Médecins Burkinabe.

Nos soeurs excisées méritent le meilleur de nous tous et toutes indépendamment de nos parcours spirituels individuels et le Burkina Faso est d'ailleurs le plus bel exemple de cette riche et respectueuse symbiose de communautés spirituelles variées.

Nous vous prions d’agréer, Madame, nos salutations les plus distinguées.

Nadine Gary

Directrice des Communications

Donner

Offrez un cadeau à une personne que vous n'avez jamais rencontré et qu'elle n'oubliera jamais!

Boutique

Vidéos

Clitoraid.com