novembre 28 2011, Categorie: Communiqués de presse
Vendredi, 25 novembre prochain, des gens du monde entier soutiendront la campagne "Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes", du Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Cependant, chaque année, trois millions de jeunes filles se font couper les organes génitaux par l'horrible pratique tribale connue sous le nom de mutilation génitale féminine (MGF).
Depuis 2007, Clitoraid, une organisation caritative internationale dédiée à contrer les MGF, a soutenu cette importante journée. Cette année, les bénévoles organiseront des événements dans le monde entier, principalement le vendredi 25 novembre, pour s'opposer aux MGF et promouvoir la possibilité pour les victimes de bénéficier d’une chirurgie pour réparer leur clitoris.
«Le "droit du corps" devrait être inscrit dans le premier article de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme », a déclaré le Dr Brigitte Boisselier, présidente de Clitoraid. « Nous soutenons la proposition faite par d'autres organisations internationales stipulant que si tous les êtres humains naissent libres et égaux, alors ils doivent par-dessus tout avoir un droit inaliénable, le "droit du corps"; ce qui signifie que l'intégrité, la dignité et l'autonomie de leur corps ne doivent pas être bafouées contre leur volonté. Manifestement, la pratique des MGF sur des jeunes filles innocentes va totalement à l’encontre de tous les droits humains ».

Les accoucheuses traditionnelles, les mères et les parentes effectuent cette brutale mutilation sur des filles à partir de l'enfance et jusqu’à la mi-adolescence en raison de superstitions antiques qui remontent à des milliers d'années, jusqu’à l'Égypte pharaonique. Même si cette pratique est illégale dans la plupart des pays et que les grandes religions s'y opposent pour la plupart, le problème continue. En effet, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique que "quelques 100 à 140 millions de femmes et de filles dans le monde vivent avec les conséquences des MGF". Environ 92 millions d'entre elles vivent en Afrique, mais avec la croissance de l'immigration de ces dernières années, cette pratique s'est maintenant étendue à l'occident.

Clitoraid est une organisation caritative internationale fondée en 2006 par Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien, non seulement pour s'élever contre les MGF, mais aussi pour triompher de cette pratique d'une manière plus concrète - en offrant aux femmes le choix d’une chirurgie peu coûteuse qui (autant que possible, dans chaque cas) répare les mutilations, restitue le plaisir physique et réduit les possibles complications à l'accouchement.

Mme Boisselier continue : « Un chirurgien français d'origine hongroise, a développé il y a 25 ans cette procédure chirurgicale, appelée communément chirurgie réparatrice et reconstructive des MGF. Il l’a par la suite enseignée à la chirurgienne américaine Dr Marcie Bowers et ensemble ils ont depuis formé d’autres médecins. Ensemble, ces chirurgiens remarquables sont, grâce à la science, capables d'aider les victimes des MGF à retrouver leur dignité et leur plaisir. »

Depuis 2007, Clitoraid a supervisé les opérations de vingt-huit femmes de partout en Afrique; dont beaucoup vivent maintenant dans des pays du premier monde comme l'Australie, l’Autriche, le Canada, le Japon, le Royaume-Uni, les États-Unis et la Suisse. Vingt-quatre autres candidates sont sur la liste d'attente aux États-Unis, mais plus de 300 femmes d’Afrique occidentale ont aussi demandé cette chirurgie et pour elles, le coût est insurmontable.

Même si les médecins donnent bénévolement leur temps, il en coûte 1700 $ pour la procédure typique de chirurgie reconstructive des MGF aux Etats-Unis; et les montants sont similaires dans les autres pays occidentaux Clitoraid a relevé ce défi en amassant plus de 270,230 $US pour construire un petit hôpital chirurgical dédié à la chirurgie reconstructive des MGF, près de la ville de Bobo Dioulasso, au Burkina Faso, pays d'Afrique centrale ouest. L’hôpital Komkasso, qui signifie "La maison des femmes", est en voie d'achèvement et si les collectes de fonds se poursuivent, il doit ouvrir en 2012.

À l’heure actuelle, au Burkina Faso, l’opération coûte 500 $US, ce qui est une somme colossale pour la plupart des femmes d’Afrique de l'Ouest, mais l'Hôpital Komkasso espère offrir la procédure gratuitement, ou au moins à un coût minime. Toutefois, l'achèvement de l'hôpital et le coût réel dépendra de la générosité des donateurs du monde entier. Comme directrice de Clitoraid, Brigitte Boisselier explique « Ce qui importe ce n’est pas que les gens contribuent pour dix dollars ou un million, ce qui compte c'est leur détermination, selon leurs moyens, à aider ces femmes et à mettre un terme à cette pratique barbare; puis de permettre à ces femmes traitées si cruellement de goûter au plaisir qui aurait toujours dû être le leur. "

Clitoraid organisera des actions partout dans le monde le vendredi 25 novembre et quelques jours avant, pour s'opposer aux MGF, au viol, à la violence conjugale et à toute autre forme de violence contre les femmes:

  • En Australie - kiosque et collecte de fonds durant le Melbourne Sexpo (du 24 au 27 nov.)
  • Au Canada - "marches silencieuses" à Québec, Montréal, Ottawa, Vancouver et Toronto
  • En France - actions de rue, pour informer sur la cause, à Bordeaux, Nice, Colmar et Remiront
  • En Hollande - kiosque et collecte de fonds durant le Salon érotique de Hesselt (19 et 20 nov.)
  • En Italie - levée de fonds dans les centres commerciaux de Rimini
  • Au Japon - actions d’information sur la cause via Internet
  • En Corée - actions d’information sur la cause via Internet
  • En Suisse - levée de fonds à Sierre (21 nov.)

Des actions auront également lieu aux États-Unis et en Israël.

Les dons peuvent être faits directement à:
http://fr.clitoraid.org/donate et sont acceptés autant les dons en argent que les dons en équipement et fournitures appropriés.

Pour plus d'information et pour les demandes d'entrevue, s'il vous plaît contactez votre bureau de presse Clitoraid.

Des informations complémentaires sont disponibles à:
http://www.un.org/fr/events/endviolenceday/
https://www.facebook.com/clitoraid
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs241/fr/index.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Foldes
http://www.youtube.com/watch?v=L4D93q1mXQs&feature=player_embedded
http://www.un.org/fr/documents/udhr/
http://fr.clitoraid.org/e107_plugins/donate_menu/donate.php

Donner

Offrez un cadeau à une personne que vous n'avez jamais rencontré et qu'elle n'oubliera jamais!

Boutique

Vidéos

Clitoraid.com