News Un chirurgien qui répare le clitoris des femmes excisées répond aux propos monstrueux d'Habib Ellouze
(Catégorie Communiqués de presse)
Posté par nadine
25 mars 2013

Suite aux commentaires monstrueux de l’élu islamiste Habib Ellouze en Tunisie qui qualifie l’excision "d’opération esthétique", "sans conséquence pour le plaisir de la femme" et de surcroit, "bénéfique contre les odeurs corporelles", le Dr. Henning, chirurgien gynécologue bénévole pour l'ONG Clitoraid, basée aux États-Unis, a souhaité contrer cette sottise afin d'éduquer les populations les plus influençables et éviter plus de souffrances faites aux femmes.

"Chaque semaine, des patientes excisées viennent à mon cabinet gynécologique me consulter avec de profondes souffrances physiques, émotionnelles et mentales suite à leur excision qu'elles cherchent par tous les moyens à guérir et je me dois de réagir aux propos abjectes de M. Ellouze": déclare le Dr. Henning.

Dr. Henning fait partie du groupe grandissant de médecins à travers le monde qui restaure chirurgicalement le clitoris des patientes excisées selon la méthode d'un chirurgien français. Dr. Henning exerce en tant que chirurgien gynécologue depuis 30 ans aux États-Unis ou l'on estime que 300,000 des 140 millions de femmes excisées résident.

"Non, l'excision n'est pas esthétique!, M. Ellouze!" continue Dr. Henning, "elle est dévastatrice pour la victime, pour son amour propre et aussi pour son conjoint. Savez-vous que beaucoup de femmes souffrent atrocement pendant les rapports sexuels dû à leur excision? Au mieux, elles peuvent tolérer la souffrance mais ne sentent aucune jouissance sexuelle et leurs conjoints, désespérés de ne pas pouvoir les satisfaire préfèrent les abandonner?"

"Quant aux aspects bénéfiques de l'excision sur les odeurs corporelles, M. Ellouze, cela défie la logique la plus élémentaire et biensûr la médecine!" remarque Dr. Henning. "Comment l’amputation d’une partie du corps peut-elle être recommandable pour des raisons d’hygiène? Le clitoris ne contribue nullement aux odeurs corporelles de la femme, pas plus que le pénis aux odeurs corporelles de l'homme! Chaque femme est née avec un clitoris pour la bonne raison qu'il est essentiel à son équilibre psycho-sexuel et mutiler le clitoris des petites filles c'est porter atteinte aux droits fondamentaux de l'enfant."

C'est pour cela que Dr. Henning a choisi de bénévolement restaurer le clitoris des femmes excisées, et se rendra au Burkina Faso en octobre à l'occasion de l'ouverture de l'hôpital humanitaire de Clitoraid. L'établissement sera entièrement dédié à redonner le plaisir sexuel aux victimes de l'excision grâce à des soins chirurgicaux et à une thérapie psycho-sexuelle pour enfreindre aux profondes séquelles de l'excision.

Eliane Wurmser, responsable de Clitoraid au Moyen Orient ajoute: "Nous espérons que notre hôpital au Burkina Faso servira d'inspiration à d'autres pays et que de nouvelles cliniques de ce genre seront construites et pourquoi pas en Tunisie ou le gouvernement a toujours fermement rejeté cette pratique inhumaine.


Cet item a été imprimée depuis le site Clitoraid.org
( http://fr.clitoraid.org/news.php?extend.103 )